Protection par brevet des logiciels : Ipsilon, Boks et Partech discutent de PI et start-ups - Ipsilon - Protégez votre talent
19477
post-template-default,single,single-post,postid-19477,single-format-standard,cookies-not-set,qode-listing-1.0.1,qode-social-login-1.0,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-12.1.1,qode-theme-bridge,bridge-child,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive

Protection par brevet des logiciels : Ipsilon, Boks et Partech discutent de PI et start-ups

Protection par brevet des logiciels : Ipsilon, Boks et Partech discutent de PI et start-ups

Comment protéger ses innovations et ses inventions, notamment dans le domaine du logiciel/software ?

Peut-on déposer des brevets pour des logiciels ?

Comment pouvez-vous protéger votre propre propriété intellectuelle lorsque des salariés ou des sous-traitants sont impliqués dans la création d’innovations ?

Le Partech Shaker a réuni un panel de trois experts pour aborder ces questions fondamentales : Ghislain Demonda, Mandataire en brevets européens et Responsable de l’équipe toulousaine d’IPSILON, Adrien Oksman, Président et Co-fondateur de Boks, solution de logistique du dernier km basée sur des boîtes à colis connectées et Karen Noël, General Partner chez Partech en charge des affaires juridiques.

Vous trouverez ici les réponses aux questions posées ainsi que d’autres sujets abordés pendant la table ronde du 7 novembre :

ICI