La protection de la PI : un indicateur de croissance des PME européennes - Ipsilon - Protégez votre talent
19201
post-template-default,single,single-post,postid-19201,single-format-standard,cookies-not-set,qode-listing-1.0.1,qode-social-login-1.0,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-12.1.1,qode-theme-bridge,bridge-child,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive

La protection de la PI : un indicateur de croissance des PME européennes

La protection de la PI : un indicateur de croissance des PME européennes

Une étude parue fin mai 2019 et menée conjointement par l’OEB (Office Européen des Brevets) et l’EUIPO (Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle [office en charge des marques et modèles, ndlr]) a regardé à la loupe les liens entre la croissance des PME européennes et leur possession ou dépôt de titres en propriété intellectuelle (brevets, marques, modèles… etc.). Représentant 99% des entreprises de l’UE et 57% de son PIB, il est toujours très intéressant de trouver des indicateurs fiables de succès futur et de prospérité pour ces entreprises. Et comme le montre cette étude, la possession de droits en propriété intellectuelle (DPI) est en effet une preuve majeure de forte croissance qui peut être étudiée de près par des partenaires, de investisseurs potentiels, ou d’autres décideurs.

De manière générale, les deux offices ont mis en évidence une évidente corrélation entre la croissance et le dépôt d’un DPI : une PME ayant préalablement déposé au moins un titre de PI voit sa probabilité de croissance augmenter en moyenne de 21%, voire de 26% dans le cadre d’un titre européen.

L’étude s’est en particulier intéressée au dépôt de brevets selon le niveau technologique des PME étudiées et a regardé dans quel cas cela augmentait leur probabilité d’une forte croissance. Les résultats sont très parlants : pour une entreprise d’une industrie dite « high-tech », cette probabilité augmente de 110%, et jusqu’à 172% pour une PME d’une industrie dite « low-tech ». Cela s’expliquerait par le fait que le dépôt d’un brevet dans cette dernière classification est un événement plutôt rare, et que donc il indiquerait une future croissance importante et un succès à venir.

Enfin, cette étude montre que les PME utilisant une combinaison de titres PI plutôt qu’une seule catégorie (brevets, marques) ont encore plus de chance de générer une forte croissance, reconnaissant ainsi la forte valeur ajoutée d’une vraie stratégie PI et d’un accompagnement sur le long terme. Elle reconnait également les marques comme étant un des fondements de l’efficacité de cette stratégie.

En conclusion, si le dépôt de titres PI ne doit pas être interprété ici comme la cause directe d’une croissance ou d’une forte croissance des PME, cette étude montre que les dépôts et l’établissement d’une vraie stratégie de protection constituent des indicateurs forts de bonne santé et de succès des entreprises européennes, et montrent leur capacité à « soutenir leur croissance par la création, la protection, et l’exploitation de ses actifs intellectuels. »

 

Source : High-growth firms and intellectual property rights: the IPR profile of high-potential SMEs in Europe, Mai 2019, OEB-EUIPO (lien)

Crédits photos