DEVIALET : le son parfait des brevets - Ipsilon - Protégez votre talent
18748
post-template-default,single,single-post,postid-18748,single-format-standard,cookies-not-set,qode-listing-1.0.1,qode-social-login-1.0,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,no_animation_on_touch,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-12.1.1,qode-theme-bridge,bridge-child,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive

DEVIALET : le son parfait des brevets

DEVIALET : le son parfait des brevets

La société française DEVIALET, née en 2007, fait le bonheur des mélomanes exigeants. Elle innove constamment dans le domaine du son en croisant les technologies numérique et analogique, afin de proposer des enceintes connectées délivrant un son haut de gamme exceptionnel. Depuis sa création, elle a déposé plus de 160 brevets.

Start-up la plus primée au monde pour ses inventions en ingénierie acoustique (elle a reçu 76 prix internationaux), en forte croissance, elle a aujourd’hui la taille d’une ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire) de 400 salariés et une réputation internationale d’excellence.

Au cœur de l’aventure DEVIALET, on trouve notamment plusieurs brevets protégeant des technologies clés ayant sans nul doute contribué de façon significative à la renommée de ses enceintes connectées. Parmi ces technologies, on peut citer ADH® (Analog Digital Hybrid), qui marie l’amplification analogique et l’amplification numérique du son et permet d’amplifier le signal sonore avec une très grande pureté, HBI® (Heart Bass Implosion), qui permet à l’enceinte de restituer un niveau de graves exceptionnellement élevé par rapport à sa taille, SAM® (Speaker Active Matching), qui permet aux hauts-parleurs de reproduire l’onde sonore avec la plus haute fidélité possible du fait de calculs effectués en temps réel ou encore ACETM (Actival Cospherical Engine), qui propose une émission du son dans toutes les directions grâce à une architecture sphérique de l’enceinte.

DEVIALET a bien compris que l’intérêt stratégique de déposer de nombreux brevets pour protéger tous les aspects innovants de ses technologies ne se limitait pas à l’obtention de droits d’agir en cas de contrefaçon.
Non seulement cela lui donne aussi la possibilité de mettre en œuvre une politique active de licences : 2019 est en cela symbolique, puisque DEVIALET a récemment conclu des partenariats avec FREE pour la Freebox® Delta et avec RENAULT pour installer ses enceintes dans les futures voitures autonomes.

Mais ses brevets confèrent aussi à DEVIALET un atout de poids pour ses levées de fonds : en particulier, en 2016, DIEVIALET a réussi à récolter 100 millions d’euros auprès d’entrepreneurs de premier plan convaincus par le caractère exceptionnel de ses technologies !